LE PETIT DEJEUNER IDEAL

Publié le 10 Octobre 2017

Manger suffisamment le matin ! C’est important !

 

Négliger ce premier repas n’est pas une bonne solution. Au réveil vous êtes à jeun depuis un minimum de 12 heures et si vous vous contentez uniquement d’un thé ou d’un café pour attaquer une nouvelle journée d’activités cela ne vous permet pas de tenir le coup. Vous serez affamé ou « pas bien du tout » en fin de matinée.

 

Le petit déjeuner est un repas essentiel à l’équilibre alimentaire car une personne qui ne déjeune pas est en dette tout au long de la journée tant en ce qui concerne ses apports caloriques que glucidiques. Elle cherchera toujours à combler ce déficit en grignotant des aliments gras ou sucrés perdant ainsi tout le bénéfice d’un bon équilibre alimentaire. Dommage !

Le petit déjeuner à la française étant déjà hyperglucidique (le pain contient 55% de glucides), il est préférable d’éviter au cours de ce repas tout aliment sucré, y compris les fruits.

 

A éviter : Le fruit ou le jus de fruit ne sont pas conseillés pour un diabétique au petit déjeuner.

En ce qui me concerne c’est un grand verre d’eau fraîche à jeun. Il a l'avantage d'éliminer les toxines. Il met en marche l'appareil digestif, stimule son mouvement et prévient la constipation.

 

Composition d'un bon petit déjeuner :

 

1 - Une boisson chaude : thé, café, chicorée, tisane…non sucrée avec éventuellement un nuage de lait.

2 - Pain complet ou aux céréales : les quantités sont à voir au cas par cas en fonction de l’appétit et de l’activité physique.

3 - Beurre (riche en vitamine A) en petite quantité : 10g soit une cuillère à soupe rase qui correspond à une portion individuelle. Pour information je pratique le « beurre frotté » soit une très fine couche de beurre étalé avec la lame du couteau sur la tartine ou la biscotte.

4 - Une protéine sous forme de laitage (yaourt, fromage blanc, petit suisse à 0 ou 20%) ou une portion de fromage 30 à 40g ou 1 tranche de jambon découenné, dégraissé ou 1 œuf.

 

Il est important de ne pas faire l’impasse sur l’aliment protidique (produit laitier ou jambon) car non seulement il donne le tonus pour la matinée mais il limite la montée glycémique toujours assez importante après le petit déjeuner.

Enfin si vous le pouvez, variez la composition de vos petits déjeuners comme vous variez celle de vos autres repas.

 

Les édulcorants : Si vous avez vraiment du mal à vous passer du goût sucré dans la boisson chaude vous pouvez, éventuellement, le remplacer par des édulcorants type aspartame, acésulfame, saccharine ou stévia.

L'inconvénient de ce type de produits est qu'ils cultivent l’appétence au sucre. Il est donc préférable de chercher à les éliminer petit à petit.

 

Une règle à suivre !

Mangez suffisamment dès le matin et si, en fonction de votre emploi du temps, vous avez pris très tôt ce premier repas, il n'est pas interdit de prendre une petite collation anti-fringale vers 10 -11 heures.

Rédigé par Yves de Saint Jean et Catherine Gilles

Publié dans #Conseils - Infos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article