L'ÉTIQUETAGE ALIMENTAIRE

Publié le 11 Novembre 2017

 
Décrypter la liste des ingrédients, c’est important !
 
Les gens réclament plus d'informations sur ce qu'ils mangent”.

 

Lorsque nous faisons nos courses, il est devenu difficile d’échapper à l’achat d’aliments industrialisés. Les récents scandales découverts dans certaines marques soulignent le problème de l’efficacité des contrôles et l’importance de l’étiquetage qui doit être fiable, compréhensible, lisible, visible et indélébile. Au supermarché nous n’avons que quelques secondes pour choisir un produit, guidés par nos habitudes ou sensibles au marketing qui oriente notre comportement d’achat, conscient ou non.

 

Ce choix alimentaire exige un décryptage des étiquettes et les listes d’ingrédients sont devenues complexes. Un certain nombre de mentions sont obligatoires, d’autres facultatives et les obligations d’étiquetage sont différentes selon le mode de conditionnement.

Donner le détail de toutes les étiquettes figurant sur les paquets de produits mérite un ouvrage de plusieurs centaines de pages à lui tout seul. Il en existe un aux éditions Larousse (voir le lien ci-dessous). 

 

Néanmoins, il est bon de savoir que, par exemple, sur un paquet de céréales, si le sucre est mentionné en premier sur la liste, cela signifie que le sucre est en proportion plus importante que les céréales, de même qu’un produit marqué « sans sucre ajouté » peut, en revanche, contenir un ou plusieurs édulcorants.

 

L’appellation « A base de… » ou « huile végétale » lorsqu’il s’agit de plats cuisinés industrialisés peut cacher des surprises désagréables. De même que « riches en protéines » et « source de protéines » n’ont pas la même signification. Pour le premier les protéines représentent 20% de la valeur énergétique alors que pour le second c’est seulement 12%.

Attention également à des informations en gros caractères sur les paquets comme « riche en vitamines » ou « Tradition du terroir » etc….. Il s’agit, la plupart du temps, de messages publicitaires et commerciaux.

Logos, labels et médailles doivent être clairement justifiés.

 

Globalement, il est bien de rester prudent face à des produits dont les étiquettes comportent trop d’éléments et d’ingrédients souvent incompréhensibles.

Cela peut signifier qu’il s’agit d’un produit industriel très transformé et que sa consommation régulière peut poser des problèmes de santé.

 

En résumé, rechercher au maximum des produits naturels ou les moins transformés dont les étiquettes sont parfaitement claires et compréhensibles.

 

http://www.editions-larousse.fr/decrypter-les-etiquettes-9782035873200

 

http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/04/15/alimentation-face-aux-doutes-les-internautes-s-organisent_3159792_1651302.html

 

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/04/15/les-crises-alimentaires-entrainent-questionnement-mefiance-voire-inquietude-des-consomateurs_3159953_3224.html

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Yves de Saint Jean

Publié dans #Conseils - Infos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article