JUIN - SEMAINE 2 - MENUS, CONSEILS ET RECETTES

Publié le 3 Juin 2018

 

 

 

 

« Tomate, légume très timide – rougit en prenant des formes. » Allain

 

 

 

LUNDI

Déjeuner :

Radis croque au sel, escalope de dinde grillée, reste aubergine à la provençale, pain complet, salade verte, ananas.

Dîner :

Salade verte, 1 tranche de colin poêlée,courgettes braisées, pain complet, fromage, ananas.

 

 

MARDI

Déjeuner :

Salade betterave rouge cuite et concombre, veau aux petits pois et laitue, pain complet, fromage blanc, kiwi.

Dîner :

Carottes râpées, sauce à l’aneth, surimi, tomates farcies au riz et radis, pain complet, fromage, fruit.

 

 

MERCREDI

Déjeuner :

Salade de tomates, concombre, vinaigrette, filet de cabillaud, tian de légumes, yaourt nature, banane.

Dîner :

Salade verte de saison, omelette aux pommes de terre, fromage blanc, eau, pêche.

 

 

JEUDI

Déjeuner :

Concombre à la menthe, rôti de bœuf, reste tian de légumes, pain complet, fromage, salade verte, fruit de saison.

Dîner :

Salade verte, harengs ou truites fumées, pommes de terre vapeur, vinaigrette aux cornichons et câpres, fromage blanc, fruit.

 

 

VENDREDI

Déjeuner :

Salade verte, rôti de bœuf froid, moutarde, cornichons, gratin de côtes de bettes, pain complet, fromage blanc, reste macédoine de fruits.

Dîner :

Radis croque au sel, salade verte aux foies de volaille, pain complet, fromage blanc, macédoine de fruits.

 

 

SAMEDI

Déjeuner :

Courgettes râpées en vinaigrette, filet de sole cuisson vapeur, jus de citron, riz nature sauce soja, fromage blanc.

Dîner :

Chou rouge œuf mimosa (1,5 œuf par pers.), et tomates cerise, pain complet, fromage, melon.

 

 

DIMANCHE

Déjeuner :

Tomates à la provençale, filet de merlan en papillote au curry, salade verte, pain complet, tarte à l’ananas.

Dîner :

Pâtes, sauce tomate maison, yaourt nature, nectarine.

 

 

 

 

 

 

 

PETIT MEMO

 

 

 

 

 

 

La collation

 

 

La collation permet de combler un petit creux. Ce n'est pas un vrai repas. Elle peut intervenir en matinée (vers 10 -11 h) peut-être à cause d'un petit déjeuner trop léger et l'après midi entre 16 et 17 h.

Il n'y a pas d'horaires fixes et elle n'est pas obligatoire, si vous n'avez pas faim mais peut être nécessaire si vous avez une activité physique intense pour vous permettre de bien gérer votre stock d'énergie.

 

Elles nécessitent des aliments protéiques. Ils diminuent l’effet hyperglycémiant des glucides quand ces deux nutriments sont consommés au cours d’un même repas. Afin que la collation n’engendre pas une élévation trop importante de la glycémie, il est souhaitable d’associer un aliment glucidique à un aliment protidique.

 

Quelques exemples :

1/ Un fruit ou une compote sans sucre ajouté avec un produit laitier nature (yaourt, fromage blanc ou petit suisse à 0 ou 20% ).

2/ Une tranche de pain avec 30 g de fromage.

3/ Un peu de pain avec une tranche de jambon blanc découennée, dégraissée ou de blanc de poulet.

 

Les malaises hypoglycémiques(1) surviennent essentiellement lorsque, traité par insuline ou par certains médicaments lorsque l’on n’a pas respecté les horaires des repas ou mangé de façon insuffisante et mal équilibrée.

 

Il est alors impératif de prendre un aliment sucré = à 15 g de glucides.

Soit 2 à 3 morceaux de sucre ou 100 ml de soda (non light), 120 ml de jus de fruits ou encore 2 cuillères à soupe de confiture ou de miel, éventuellement du pain.

Le chocolat a un index glycémique bas, il ne sera pas assez efficace pour élever la glycémie.

 

Dans tous les cas, préférer une collation pour éviter le grignotage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LES RECETTES DE CATHERINE GILLES

 

 

 

 

 

 

 

 

VEAU COCOTTE PETITS POIS ET LAITUE

 

Faire revenir 800 g de veau dans la noix (ou morceau maigre) coupé en gros cubes à faire revenir dans une cocotte avec 3 c.s. d’huile d’olive. Ajouter 120g d’oignons grelots. Mouiller avec 1 dl de vin blanc et 1 dl de bouillon (fait avec ½ tablette de concentré de veau). Saler et poivrer. Laisser mijoter 1 heure 30 puis ajouter 500 g de petits pois (frais ou congelés selon la saison). Ajouter la laitue et laisser mijoter à nouveau 30 mn. (Si petits pois en conserve, les égoutter et les ajouter 15 mn seulement avant la fin de la cuisson).

 

 

 

 

 

 

TIAN DE LÉGUMES

 

Couper 300 g d’oignons en fines rondelles et les faire revenir dans 1 c.s. d’huile d’olive. Préchauffer le four à 210°-Th7. Couper 500 g d’aubergines en rondelles de 5 mm d’épaisseur, les faire ramollir dans le four en les posant sur une plaque ou une feuille de papier sulfurisé huilée pendant 8 à 10 mn. Les sortir et réduire la température à 160°-Th 5. Couper 500 g de courgettes et 500 g de tomates en rondelles de 5mm. Tapisser le fond d’un plat à gratin huilé avec les oignons cuits, 2 gousses d’ail hachées et saupoudrer d’origan. Couper 180 g de mozzarella en tranches. Disposer les légumes debout en les alternant avec le fromage, arroser avec 2 c.s. d’huile d’olive, saler et poivrer. Cuire 1 heure au four. Parsemer de 30g de parmesan et repasser au four 10 mn. Peut se préparer la veille, réchauffer ou manger froid.

 

 

 

 

 

 

 

CHOU ROUGE ŒUF MIMOSA

 

Râper un demi chou rouge de taille moyenne, l’assaisonner avec 1 c.s. d’huile d’olive, 1 c.s. de vinaigre de votre choix (l’usage du vinaigre balsamique doit être modéré), de la sauce soja, 1 c.c. de moutarde de Dijon, 1 gousse d’ail écrasée. Bien mélanger. Compter un œuf et demi par personne, les faire durcir, les écaler, retirer délicatement le jaune d’œuf, le mettre dans une assiette à part. Dans un bol, écraser 2 sardines à l’huile égouttées sans arête, ajouter un demi pot individuel de fromage blanc à 20%, ½ c.s. rase d’estragon frais ou surgelé, quelques gouttes de sauce Worcestershire, ajuster en assaisonnement à votre guise. Remplir les blancs d’œufs, les placer sur la salade de chou, saupoudrer avec les jaunes écrasés.

 

 

 

 

 

 

TOMATES FARCIES AU RIZ ET RADIS

 

Couper le chapeau de 4 grosses tomates ou 8 tomates cerise de taille moyenne et les évider. Les saupoudrer de sel et les retourner sur une grille pour les égoutter. Faire cuire 150 g de riz à la créole avec de l’eau salée. L’égoutter et le laisser refroidir. Nettoyer et gratter la botte de radis (en conserver 4) et les couper en fines rondelles. Mélanger le riz, les radis, 1 gousse d’ail frais écrasé (ou déshydraté) et 6 cornichons en rondelles avec une vinaigrette. Remplir les tomates. Piquer sur chaque tomate un radis fendu à l’envers. Accompagner d’une vinaigrette aux fines herbes.

 

 

 

 

 

 

 

SALADE AUX FOIES VOLAILLES

 

Préparer 250 g de laitue et mâche avec une vinaigrette. A feu moyen mettre dans une poêle 1 c.s. de vinaigre. Après 1 mn, ajouter 500 g de foies de volaille lavés et séchés dans un papier absorbant ou un linge propre. Laisser cuire 10mn. Les disposer sur la salade, verser la vinaigrette faite de 2 c.s d’huile d’olive, 1 c.s. de vinaigre de votre choix (la framboise et le Xérès conviennent bien) et mélanger.

 

 

 

 

 

 

 

 

TOMATES PROVENÇALES

 

Compter 2 tomates par pers. coupées par la moitié. Les mettre dans un plat légèrement huilé, les saupoudrer de sel, de poivre, d’ail frais et persil plat (ou romarin, sauge ou basilic). Mettre au four 25 à 30 mn.

 

 

 

 

 

 

 

TARTE A L'ANANAS

 

Utiliser une pâte à tarte brisée maison(voir chapitre quiches, pâtes) ou prête à dérouler (consulter la liste des ingrédients et privilégier les produits de qualité, refuser la mention huile végétale). Préchauffer le four à 210°-Th 7. Étaler la pâte, la piquer et la cuire à blanc 15 mn pour la garnir ensuite de fruits cuits. Pour empêcher la pâte de gonfler, mettre des haricots secs ou noix sur une feuille de papier sulfurisé.

Verser le contenu d'une boîte d'ananas dans une passoire et le jus dans une casserole. Mélanger au jus 30 g de maïzena. Ajouter le zeste râpé d'1 citron jaune non traité, 50 g de sucre et 1 pincée de vanille en poudre (ou 40 g de sucre et 1 sachet de sucre vanillé).

Épaissir cette petite crème sans cesser de tourner à feu doux.

Étaler cette crème sur la tarte blanchie puis les tranches d'ananas coupées en morceaux.

Parsemer sur le dessus 30 g de beurre couper en petites lamelles. Enfourner à 200° 30 mn. Passer éventuellement sous la rampe du grill pour dorer le dessus.

Se déguste tiède ou froid.

 

 

 

 

LE PETIT MOT DE CATHERINE

 

 

 

 

La présentation du contenu de nos assiettes est importante pour nous mettre en appétit. C'est ce que l'on préconise pour éveiller les sens gustatifs des enfants afin de les aider à s'habituer à la découverte de nouvelles saveurs.

L'aspect visuel participe au plaisir de la table.

 

Ainsi pour le menu de mardi soir, choisissez une grande assiette. A la place de la grosse tomate par personne, prenez des tomates cerise de taille moyenne (3 à 4 par personne) et installez les sur le lit de carottes râpées. Ajoutez 8 à 10 bâtons de surimi coupés en morceaux que vous parfumerez avec de l'aneth ou une autre herbe de votre choix (basilic, coriandre...) et le tour est joué !

 

N.B. Je vous rappelle que le surimi d'une marque bien connue ne contient ni additif, ni conservateur (lecture des étiquettes du fabricant oblige).

 

Faites toujours fonctionner votre sens de l'esthétique. Un petit plaisir qui ne coûte rien .

 

Bonne semaine !

 

Catherine

 

 

 

Rédigé par Yves de Saint Jean et Catherine Gilles

Publié dans #menus de Catherine Gilles

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article