JUILLET - SEMAINE 2 - MENUS - MEMO - RECETTES

Publié le 7 Juillet 2018

 

 

 

 

"De tous les arts, l'art culinaire est celui qui nourrit le mieux son homme."  - Pierre Dac

 

 

 

LUNDI

Déjeuner :

Salade de chou rouge râpé et poivrons jaunes, Parmentier de nos grands-mères, yaourt, salade de fruits (kiwi, pastèque, mangue).

Dîner :

Tomates vinaigrette, sardines grillées barbecue, jus de citron, boulgour, salade verte, pain complet, fromage, abricot.

 

 

MARDI

Déjeuner :

Concombre, aile de raie au court-bouillon, filet de citron, épinards, pain complet, fromage, abricot.

Dîner :

Salade verte, tomates farcies au céleri et aux crevettes, fromage, fruits frais (fraises, framboises, myrtilles).

 

 

MERCREDI

Déjeuner :

Champignons à la grecque, côtelette de veau grillée barbecue, sel, poivre, basilic, salade de tomates, échalotes, jus de citron, pain complet, kiwi.

Dîner :

Salade de fenouil et batavia, huile d’olive, jus de citron, omelette jambon et coriandre, pain complet, yaourt, ½ melon.

 

 

JEUDI

Déjeuner :

Salade fraîcheur à l’orange, poulet rôti, ratatouille (prévoir large pour le lendemain), pain complet, fromage, abricot.

Dîner :

Asperges vinaigrette, tarte de Provence, salade verte, yaourt nature, prune.

 

 

VENDREDI

Déjeuner :

Salade champignons de Paris, reste poulet froid, moutarde, reste ratatouille, salade, pain complet, ½ melon.

Dîner :

Reste tarte de Provence, salade verte, radis en rondelles et concombre avec vinaigrette aux herbes, pain complet, yaourt, abricot.

 

 

SAMEDI

Déjeuner :

Salade cœurs de palmier, courgettes farcies, salade verte, fromage, sorbet pomme ou poire.

Dîner :

Salade de crevettes, tomates, persil haché, feuilles de laitue, 2 œufs à la coque, mouillettes de pain complet, fromage blanc, nectarine.

 

 

DIMANCHE

Déjeuner :

Salade verte, filet de rouget en papillote, haricots verts du jardin ou du marché, pain complet, salade verte, fromage, sorbet au choix, biscuits au café.

Dîner :

Pâtes ail et basilic, Comté râpé (par vos soins, c'est meilleur), yaourt nature, abricot.

 

 

 

 

 

 

 

* LE PETIT MEMO DE YVES *

 

 

 

Fines herbes, aromates, épices et condiments.

 

 

 

« Nous devons la saveur de notre cuisine aux épices d'Amérique, à la cannelle de Ceylan, la vanille du Mexique, le girofle et la muscade des Moluques, le poivre de Java, les câpres de Barbarie, le piment des îles Caraïbes etc...Les anciens épiçaient avec le cumin, la menthe, le safran, l'oxymel, le vieux fromage et la pistache... » - M. Louis de Cussy

 

 

 

 

 

Le sel est le premier des condiments mais une surconsommation est néfaste pour le poids et la santé et plus particulièrement dans le cas d'hypertension artérielle.

Il est présent dans la majorité des produits industriels et bien souvent certaines personnes n'hésitent pas à ressortir la salière pour rehausser le goût de ces fabrications.

 

A moins d'une recommandation médicale stricte une suppression du sel pour maigrir ne sert à rien sinon à perdre un peu d'eau au début. On élimine de l'eau et non de la graisse or c'est de graisse que sont faits les kilos.

Que l'on soit diabétique ou non une consommation normale, raisonnable et raisonnée (qui ne dépasse pas les 5 g par jour) s'impose donc.

 

Mais le meilleur moyen de réduire sa consommation de sel, de sucre et de mauvaises graisses, depuis les crudités jusqu'au dessert en passant par le plat principal, est de faire appel aux fines herbes, aux aromates du jardin et épices frais ou séchés.

 

 

 

 

Moins de sel tout en conservant le goût.

 

On donne volontiers le nom de « fines herbes » aux plantes employées fraîches : persil, cerfeuil, estragon, sauge, basilic, menthe, sarriette... Si vous avez la chance de pouvoir les cultiver dans un coin de votre potager ou dans votre petit « jardin d'herbes » sur votre balcon, vous pouvez les utiliser toute l'année et même les faire sécher d'une année sur l'autre.

Fenouil, laurier, thym, origan, coriandre, cumin, anis... la liste est interminable et correspond aux goûts de chacun.

 

 

 

 

 

L'ail, bulbe aux multiples qualités antiseptiques, anti-inflammatoires ou anti-oxydantes, grand classique du gigot s'associe à de multiples préparations : salades, légumes, croûtons, lapin ou plats provençaux...

 

Les épices n'ont aujourd'hui plus rien de rare : poivre blanc ou noir, noix de muscade, cannelle, paprika, safran, gingembre curry ou vanille...Certains commerces et épiceries fines se sont spécialisés. Les supermarchés possèdent des linéaires bien achalandés. La plupart sont de bonne qualité et conservent longtemps leur parfum à condition, bien entendu, de bien refermer l'emballage.

On n'oubliera pas les cornichons, câpres, vinaigres, moutardes et autre jus de citron pressé.

 

Tout en possédant des vertus reconnues, fines herbes, épices et condiments parfument, décorent plats et aliments tout en limitant la consommation de sel.

Subtilité, créativité et dosage deviennent alors les maîtres mots dans la cuisine.

 

Bonne semaine à toutes et tous !

 

 

Yves

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* LES RECETTES DE CATHERINE GILLES *

 

 

 

 

 

 

 

 

PARMENTIER DE NOS GRANDS-MERES

 

Préparer une purée maison avec 1 kg de pommes de terre. Hacher 500 g de viande de pot-au-feu (à défaut 500 g de steak haché maigre ou reste viande de la semaine, mélanger des viandes si nécessaire). Faire revenir 1 oignon émincé dans 1 c.s. d’huile d’olive, lorsqu’il est légèrement doré, ajouter 2 gousses d’ail écrasées, du persil ciselé, du sel, du poivre, mélanger à la viande (s’il s’agit de viande crue, la laisser cuire 10 mn dans une poêle anti-adhésive). Dans un plat à gratin graissé, alterner une couche de purée, une couche de viande et ainsi de suite, saupoudrer de comté râpé et mettre au four à gratiner.

 

 

 

 

 

 

 

TOMATES FARCIES AUX CREVETTES ET AU CÉLERI RÂPÉ

 

Compter une tomate par personne. Vider 4 tomates (conserver la chair pour faire un potage ou de la sauce tomate, se congèle très bien), saler l’intérieur et les retourner. Pendant ce temps, râper 1 céleri boule, accommoder d’une sauce ravigote à la moutarde. Couper en petits morceaux 12 crevettes (compter 3 crevettes par personne). Mélanger au céleri, en garnir les tomates, parsemer de persil. Servir frais.

 

 

 

 

 

 

TARTE DE PROVENCE

 

Mettre la pâte brisée maison ou prête à cuire dans une tourtière, la piquer et la cuire à blanc 10 mn à 210°-Th 7. Couper en tranches 750 g de tomates, 1 gros oignon et un poivron vert en lanières. Faire dorer dans 1 c.c. d’huile d’olive, une gousse d’ail émincée et 1 oignon (ne doivent pas brunir) Ajouter les tomates et le poivron. Laisser mijoter 10 mn. Saupoudrer le fond de la tarte avec 50 g de Parmesan et ajouter les légumes. Recouvrir en saupoudrant avec un peu de Parmesan. Cuire au four à 180°-Th 6 pendant 45 mn.

 

 

 

 

 

 

 

FILETS DE ROUGETS EN PAPILLOTE

 

Faire vider et écailler 4 rougets et lever les filets par votre poissonnier. Les déposer sur une feuille d’alu. Ajouter 2 à 3 rondelles de tomates et 25 g de champignons émincés, saler, poivrer et arroser d’un filet d’huile d’olive. Fermer les papillotes et cuire 20 mn à four chaud. Servir dans la papillote, presser quelques gouttes de citron sur les filets.

 

 

 

 

 

 

BISCUITS AU CAFE

 

Préchauffer le four à 160°.

Mélanger à la cuillère de bois (ou blender) 90 g de beurre avec 90 g de sucre cassonade jusqu'à blanchiment. Ajouter 130 g de farine, 1 gros œuf et 2 c.s. d'extrait de café et après avoir mélanger, ajouter 90 g de chocolat noir râpé.

Former des petits tas avec 1 c.c. sur une feuille de papier sulfurisé. Enfourner 18 mn à 160°. sortir du four et laisser refroidir sur une grille.

 

 

 

 

 

Rien ne vous empêche de visiter le blog  http://yvesdesaintjean.over-blog.com

 

 

 

 

 

Rédigé par Yves de Saint jean et Catherine Gilles

Publié dans #menus de Catherine Gilles

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article