LE MEMO DE LA SEMAINE - CAFE ET DIABETE

Publié le 5 Janvier 2019

 

 

 

* Café et diabète * 

 

 

En avril 2017, j'avais publié un article intitulé « Manger sain ? Pas facile ».

J'émettais alors le droit de regretter le mode de vie alimentaire de mes grands-parents car aujourd'hui trop gros, trop maigre, trop machin et pas assez sportif, avec en prime certains gourous de la diététique qui cherchent à nous imposer leurs propres règles alimentaires, parfois dangereuses pour l'organisme.

 

Sans compter, également, avec toutes ces études de scientifiques qui se contredisent depuis des dizaines d'années en nous dictant des choix variables présentés à chaque fois comme des vérités remises en cause quelque temps plus tard.

 

Il faut, malgré tout, continuer à s'informer sans abandonner pour autant son esprit critique, d'analyse et de jugement.

 

 

 

 

Une brève information lue dans un magazine il y a quelque temps a attiré mon attention. On y déclarait que les gros buveurs de café avaient moins de chance de développer un diabète de type 2 que celles ou ceux qui en boivent peu, voir pas du tout.

Était-ce vrai ?

J'ai voulu en savoir davantage et j'ai fouillé parmi un certain nombre d'articles.

 

A la lecture de ceux-ci, il apparaît effectivement que de nombreux chercheurs danois, chinois, suédois ou canadiens se sont sérieusement penchés sur la question depuis quelques années.

Une équipe suédoise a même suivi 1300 femmes pendant 18 ans et en a conclu qu'une consommation quotidienne de quatre voir cinq tasses réduirait les risques de 30% à 60%.

Pour d'autres chercheurs danois, un autre composé, appelé le cafestol, jouerait un rôle de premier plan.

Au Canada, par contre, même si on a pu constater des effets favorables du café sur le diabète on en appelle pas moins à la prudence.

En effet, boire plus de trois tasses de café ordinaire (300 mg à 400 mg de caféine) peut rapidement causer des effets indésirables (irritations, troubles du sommeil, crises d'anxiété, palpitations, maux de tête, accélération de la respiration...).

 

Pour en savoir davantage, je vous livre, ci-dessous, les liens d'un certain nombre d'articles de presse qui m'ont interpellé, vous vous en ferez votre propre idée.

 

 

 

 

Je souhaite, néanmoins formuler mon propre avis car même si cette stratégie semble avoir un certain intérêt pour prévenir le diabète, elle arrive bien loin derrière de bonnes résolutions et de saines habitudes alimentaires, d'hygiène de vie avec la volonté de perdre une surcharge pondérale, de chercher à maintenir un poids quasi idéal et enfin de pratiquer des activités physiques régulières.

 

Et puis, si on n'aime pas le café on fait comment ?

 

Bonne semaine à toutes et tous ! !

 

Amitiés !

 

 

Yves

 

 

https://www.midilibre.fr/2017/10/04/pourquoi-le-cafe-est-il-bon-contre-le-diabete,1569984.php

 

https://www.federationdesdiabetiques.org/federation/actualites/les-bienfaits-du-cafe-et-de-la-cafeine-sur-le-diabete-de-type-2-et-la-sante?gclid=CjwKCAiAgrfhBRA3EiwAnfF4tjQ3yHIpYu5--z4FDU4ocRVJi9kwr-eoGopm6e5DuiVPCb1p2SP-_hoCIfcQAvD_BwE

 

http://www.extenso.org/article/boire-du-cafe-diminue-les-risques-de-diabete/

 

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-aliments/cafe/cafe-contre-diabete

 

https://www.mon-cafe.com/blog/le-cafe-lennemi-de-votre-diabete-type-2/

 

https://destinationsante.com/cafe-contre-diabete.html

 

https://therapeutesmagazine.com/cafe-glycemie-et-diabete/

 

 

 

 

Rédigé par Yves de Saint Jean

Publié dans #Conseils - Infos

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article