JUILLET 2021 - SEMAINE 4

Publié le 24 Juillet 2021

 

 

 

 

« La bonne cuisine, c'est le souvenir. »

Georges Simenon

 

 

 

 

EDITO

 

 

 

 

 

J'ai cette chance depuis que les événements sanitaires nous sont tombés sur la tête de vivre à la campagne loin de la ville où j'ai la possibilité de me déplacer totalement à mon aise. A ce titre, je me considère comme un privilégié et je n'ose m'imaginer au 5ème étage dans un appartement de 50 ou 60 m².

Cette situation et mes récents ennuis de santé me permettent sans doute une récupération plus rapide même si je considère que les progrès ne sont pas assez rapides.

 

Sur le plan alimentaire, je n'ai donc pas modifié mon comportement et le potager continue à remplir son office de légumes frais ou en bocaux de conserve.

 

 

D'autres n'ont pas cette chance et beaucoup ont compensé leur stress par du chocolat, le grignotage, un petit plat préparé vite fait ou encore en sautant un repas.

Il apparaît au fil des enquêtes que plus du tiers des français ont modifié leur alimentation. Beaucoup mange moins équilibré. Une personne sur quatre annonce avoir modifié la fréquence des repas quand une personne sur cinq indique grignoter davantage. Pratique qui peut s'expliquer par l'ennui, le stress ou encore la tristesse, ces états étant des facteurs de risque d'une consommation accrue d'aliments. Ainsi la tablette de chocolat « aliment confort » est devenue la meilleure amie en cas de déprime.

Si les plats fait maison ont remporté un certain succès, cette envie soudaine de cuisiner est à nuancer. Il est difficile d'affirmer qu'actuellement le « fait maison » s'est inscrit dans nos habitudes.

 

 

Plus du tiers des français déclare avoir pris du poids (entre 5 et 10 kg) notamment chez les personnes ayant réduit leur activité physique en raison du télétravail et/ou de la fermeture des salles de sport, les activités de loisirs moins importantes, la sédentarité et le grignotage. Stress, angoisse, activité physique réduite, proximité avec le frigo, tentation, forment un cocktail explosif sur la ligne.

 

La santé mentale joue également un rôle sur la prise de poids. Près de 50% des personnes en état dépressif on déclaré avoir pris du poids. Le recours à une alimentation émotionnelle fait appel à des aliments souvent moins chers, de densité énergétique plus élevée, plus copieuse en sucres et en graisses.

 

Plusieurs études révèlent également que les périodes de confinement ont eu des impacts inquiétants sur la masse corporelle des enfants (+ 5 kg en moyenne) et leurs capacités intellectuelles et cognitives ( - 40% en 1 an).

 

 

Essayons donc de raisonner en terme d'équilibre en ces temps troublés, en gérant au mieux ses angoisses, en tentant de distinguer sa faim de ses envies. en prenant le temps quand c'est possible de s'aérer et de se dépenser physiquement.

Retrouver le chemin du marché, rapatrier l'activité culinaire dans la maison, voilà une bonne manière d'occuper son temps et de maîtriser son alimentation en temps de crise en espérant que nous recouvrons rapidement une vie normale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* LES MENUS DE LA SEMAINE *

 

 

 

 

LUNDI

Déjeuner :

Radis croque au sel, escalope de poulet grillée, petits pois-carottes, pain complet, salade verte, ananas.

Dîner :

Salade verte, œuf sur le plat, tomates poêlées, pain complet, 1 part de fromage Camembert, abricot.

 

 

 

MARDI

Déjeuner :

Salade de carottes nouvelles, flétan froid cuit au court-bouillon (cuire 200 g de plus pour repas du mercredi), guacamole (en guise de sauce léger filet de soja) quinoa, pain complet, fromage blanc, pêche.

Dîner :

Salade de poivrons (les peler avec un économe pour les rendre plus digestes) et maïs, jambon blanc découenné, dégraissé, haricots verts, pain complet, 1 part de Camembert, fruit.

 

 

 

MERCREDI

Déjeuner :

Salade de tomates, maquereau barbecue, pommes de terre en robe des champs, noix de beurre, yaourt nature, pêche.

Dîner :

Salade verte de saison, filet de dinde poêlé, courgettes poêlées (prévoir large pour le lendemain), fromage, pêche.

 

 

 

JEUDI

Déjeuner :

Concombre à la menthe, sauce à la crème et au citron, rôti de bœuf, reste de courgettes poêlées, pain complet, fromage, salade verte, fruit.

Dîner :

Salade verte, lentilles, fromage blanc, compote de prunes.

 

 

 

VENDREDI

Déjeuner :

Assiette de carottes râpées, radis, cœur de palmier, tomates, rôti de bœuf froid, moutarde, cornichons, pain complet, fromage, macédoine de fruits.

Dîner :

Tomates farcies aux lentilles et thon (cuire lentilles incluant dîner du lendemain), sauce ravigote à ma façon, salade verte, fromage blanc, coupe de fraises et groseilles.

 

 

 

SAMEDI

Déjeuner :

Chou râpé en vinaigrette, sole à la poêle, jus de citron, riz basmati, sauce soja, fromage blanc, reste macédoine de fruits.

Dîner :

Soupe d’été d’Odile, jambonneau découenné, dégraissé, salade de betteraves crues, concombre, vinaigrette au citron et persil, pain complet, fromage, melon.

 

 

 

DIMANCHE

Déjeuner :

Tomates Mozzarella en strates, vinaigrette à l’estragon, fruits de mer à composer selon ses goûts, pain complet, crème au café.

Dîner :

Spaghettis à l’encre de seiche, tomates confites et Parmesan râpé, yaourt nature, kiwi.

 

 

 

 

 

 

 

* LES IDEES DE RECETTES

DE

CATHERINE GILLES *

 

 

 

 

 

 

 

* GUACAMOLE *

 

 

 

 

Choisir 4 avocats mûrs à point. Écraser la chair à la fourchette, ajouter 1 jus de citron vert, 1 petit oignon finement ciselé, une pincée de piment d’Espelette ou quelques gouttes de Tabasco. Ajuster en sel et poivre. Ajouter 1 tomate épépinée coupée en minuscules dés.

Si vous ne le consommez pas immédiatement, veillez à recouvrir le guacamole d’une feuille de papier cellophane au contact avec les noyaux (plaqués sur les avocats) pour éviter qu’il ne s’oxyde. Servir dans des petits ramequins avec une tranche de citron.

 

 

 

 

* SAUCE RAVIGOTE A MA FACON *

 

 

 

 

 

Verser dans un bol 150 g de fromage blanc battu et 2 yaourts maison ou bulgares, 1 c.s. de moutarde à l’ancienne, 1 c.c. de curcuma, 1 c.c. de baies roses, 4 cornichons coupés en petits cubes, du vinaigre selon votre goût, 1 œuf dur entier écrasé finement à la fourchette et 2 c.s. bombées de fines herbes. Ajuster en sel et poivre.  

 

 

 

 

* POÊLÉE DE COURGETTES *

 

 

 

 

Faire revenir dans 2 c.s. d’huile d’olive, 3 gousses d’ail émincées sans les brunir. Les retirer avec une écumoire et les réserver. Mettre dans la poêle 1 kg de petites courgettes, les saler, les poivrer et les faire revenir. Rajouter les gousses d’ail. Ajouter un ½ verre de vin blanc et laisser mijoter 15 à 20 mn. Parsemer de persil avant de servir.

 

 

 

 

* SOUPE D’ÉTÉ DE ODILE *

 

 

 

 

Faire revenir sans colorer un oignon dans 1 c.s. d’huile d’olive pendant 5 mn. Ajouter 1 kg de tomates en morceaux (retirer selon convenance la peau et les pépins). Ajouter 250 g de chair de pêches. Laisser mijoter jusqu’à ce que les tomates et les pêches s’écrasent facilement. Passer au mixer et de façon optionnelle, il est possible d’ajouter 1 crème de gruyère. Ajuster en sel et poivre. Servir bien frais en parsemant un peu d’estragon ciselé.

 

 

 

 

* TOMATES MOZARELLA EN STRATES *

 

 

 

 

Choisir 4 belles tomates régulières et d’une assise stable, les laver et les couper en 3 à 4 tranches dans le sens de la largeur, glisser une tranche fine de Mozzarella entre chaque tranche de tomate (privilégier tant que faire se peut la Mozzarella de bufflonne). Recouvrir d’un peu de pistou à ma façon. Piquer une feuille de basilic sur la tomate et servir avec une sauce vinaigrette.

 

 

 

 

* CRÈME AU CAFE *

 

 

 

 

Conserver dans un bol 15 cl de lait.

Chauffer le reste du litre de lait avec 2 à 3 c.s. rases de sucre de canne. Ajouter au 15 cl de lait 60 g de Maïzena et 1 œuf entier. Bien mélanger et verser dans le lait. Tourner jusqu'à épaississement.

Ajouter alors 1 à 2 cuillères de café concentré (je vous recommande l'extrait Trablit utilisé par les professionnels) à défaut du café lyophilisé jusqu'à ce que le goût vous convienne. Verser dans un plat.

Petite astuce déco : faire quelques traits de crème fraîche sur la crème au café et avec la queue d'une cuillère à café (ou votre doigt) créer des méandres.

Laisser refroidir et couvrir.

 

 

 

Passez une bonne semaine !

 

 

 

 

Rédigé par Yves de Saint Jean et Catherine Gilles

Publié dans #menus de Catherine Gilles

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article