SEPTEMBRE 2021 - SEMAINE 3

Publié le 18 Septembre 2021

 

 

« Si vous n'êtes pas capable d'un peu de sorcellerie, ce n'est pas la peine de vous mêler de cuisine. »

 

Sidonie-Gabrielle Colette - Prisons et Paradis.

 

 

* SAUCES ET COMPAGNIE *

 

 

 

Surveiller sa ligne ne signifie pas manger triste. C'est le principe de l'équilibre alimentaire.

En général, dans un repas pour améliorer les bons petits plats, rien de mieux qu'une petite sauce.

Chaude, froide, mélangée au plat ou non, elle accompagne, rehausse, adoucit et donne du goût. Elle peut rendre les plats savoureux et gourmands en « deux coups de cuillères à pot ».

Mayonnaise, aïloi, anchoïade, sauce mousseline, tartare, rémoulade, vinaigrette, sauce au vin, béchamel, aurore, soubise... Elles deviennent souvent un délicieux péché mignon.

Mais attention, elles peuvent très vite devenir de vraies bombes caloriques et faire exploser les compteurs kilos, graisses et glycémie.

Les supprimer et là c'est bonjour tristesse !

 

 

 

 

Pourquoi alors ne pas revenir à la bonne pratique du fait maison du « vite fait bien fait » en improvisant de simples petites sauces avec deux ou trois ingrédients quelques herbes et condiments : huile, vinaigre (de cidre ou de vin...), citron, yaourt, moutarde, poivre, coriandre, persil, cerfeuil, estragon, ail, échalote... en abandonnant du même coup ce principe de la « sauce camouflage » du commerce, certes pratique mais qui le plus souvent fait la part belle au sel, additifs, colorants, conservateurs et autres édulcorants ?

On utilisera de préférence l'huile d'olive. Une bonne cuillerée suffit pour 5 à 6 personnes. Ce n'est pas parce qu'une salade baigne dans l'huile qu'elle est meilleure.

 

La famille mayonnaise et les sauces dérivées utilisent d'importantes quantités d'huile. Inutile de préciser que cette famille est peut fréquentable.

En ce qui nous concerne nous n'achetons jamais de mayonnaise du commerce et les quelques rares fois où un plat est accompagné avec de la mayonnaise, c'est celle fabriquée par Catherine.

Il en va de même pour la famille béchamel mélange de farine et de beurre fondu chaud, délayé avec de l'eau, un bouillon (sauce blanche) ou du lait (sauce béchamel) et que l'on chauffe jusqu'à épaississement.

Elle ne pose théoriquement pas de problème si par ailleurs on reste modéré en pain (c'est à dire en amidon) et en matières grasses pendant le repas et l'alimentation de la journée. Dans le cas contraire, il sera judicieux d'utiliser un amidon pur type maïzena, fécule de pommes de terre...dont il faut de plus faibles quantités pour un même épaississement.

 

 

 

En conclusion , les sauces ne sont pas interdites mais mieux vaut choisir la voie raisonnable et raisonnée en évitant de se gaver et saucer son pain au fond de l'assiette ou du plat en se disant on verra demain : pas vraiment la solution !

Le fait maison est à privilégier et si, par hasard, vous vous laissiez tenter dans un linéaire de votre supermarché, prenez le temps de bien lire l'étiquette de fabrication. Elle vous réservera sans doute bien des surprises !

Faire une sauce vous aura pris un peu de temps, la belle affaire, vous aurez loupé le début de votre feuilleton et alors...

Le champ des sauces est vaste. Votre imagination sans limite vous permettra de concocter de bonnes sauces goûteuses à souhait, faites avec de bons et vrais produits parfaitement intégrés à votre équilibre alimentaire pour régaler la famille en toute légèreté.

Qui dit mieux ?

 

 

 

 

 

 

* LES MENUS DE LA SEMAINE *

 

 

LUNDI

Déjeuner :

Salade campagnarde (chicorée frisée, tomates, gésiers de volaille) vinaigrette, tajine de courgettes, fromage, pain complet, nectarine.

Dîner :

Blanc de poulet et riz à l’origan, persil, salade verte, pain complet, fromage blanc, poire.

 

 

MARDI

Déjeuner :

Brochettes de légumes crus (tomate cerise, concombre, céleri en branche, champignon, chou-fleur, radis) vinaigrette, jambonneau, salade verte, pain complet, fromage blanc.

Dîner :

Semoule de couscous au curry, sardines grillées barbecue ou au four ( filet d'huile d'olive et moutarde), jus de citron, salade verte, yaourt, fraises.

 

 

MERCREDI

Déjeuner :

Salade de tomates, ail, persil, vinaigrette, steak au poivre, purée de carottes et céleri, pain complet, fromage, compote de poire à la cannelle.

Dîner :

Salade de betterave rouge cuite et concombre, ail et basilic, vinaigrette, pain complet, yaourt, poire.

 

 

JEUDI

Déjeuner :

Salade de brocolis et haricots blancs, 150 g de grosses crevettes, pain complet, fromage, grappe de raisin.

Dîner :

Salade verte, macaroni, parmesan (prévoir large pour le dîner de vendredi), yaourt nature, reste poire à la cannelle.

 

 

VENDREDI

Déjeuner :

½ avocat filet de citron, poivre, filet de cabillaud, chou-fleur (prévoir large en chou-fleur pour le dîner), pain complet, nectarine.

Dîner :

Gratin chou-fleur et macaroni à la béchamel méridionale, pain complet, fromage blanc, poire.

 

 

SAMEDI

Déjeuner :

Radis croque au sel, filet de dinde, reste gratin chou-fleur et macaroni, pêche.

Dîner :

Salade de tomates, flan aux fruits de mer, yaourt nature, prunes.

 

 

DIMANCHE

Déjeuner :

Fruits de mer, jus de citron, pain complet, fromage, moelleux au chocolat.

Dîner :

Risotto aux calamars, petits pois et champignons, yaourt nature, nectarine.

 

 

 

 

 

 

* LES IDEES DE RECETTES

DE

CATHERINE GILLES *

 

 

 

 

 

 

* SALADE CAMPAGNARDE *

 

 

 

Choisir une chicorée frisée, quelques tomates cerises, les disposer dans un saladier, accompagner d’une petite vinaigrette. Faire revenir 400 g de gésiers de volaille (ou mélange gésiers et foies de volaille) dans une poêle avec 1 c.c. d’huile d’olive, saler, poivrer et déglacer avec 10 cl de vinaigre de xérès. Verser les gésiers sur la salade, mélanger et servir avec un petit peu de persil plat ciselé.

 

 

 

 

* TAJINE DE COURGETTES *

 

 

 

 

Éplucher et écraser 3 gousses d’ail, les ajouter dans 1 litre d’eau et faire bouillir 15mn avec: 5 graines de coriandre, 1 c.c. de cumin, ½ c.c. de paprika, 1 pincée de poivre de Cayenne, 1 pincée de sel. Laver 4 courgettes, les couper en rondelles et les mettre à cuire 25 mn dans le bouillon. Égoutter les courgettes et les mettre dans un plat, les napper de bouillon, arroser avec le jus d’un citron, saupoudrer avec un peu de cumin.

 

 

 

 

* FLAN AUX FRUITS DE MER *

 

 

 

 

Faire dorer dans une poêle avec 1 c.c. d’huile d’olive, 2 échalotes ciselées et ajouter un cocktail de 500 g fruits de mer (surgelés) et 1 filet de vin blanc sec.

Dans un saladier mélangé 100 g de farine, 3 œufs, ½ litre de lait demi-écrémé, 100 g de parmesan râpé, sel, poivre, noix de muscade râpée, 2 c.s.de basilic frais (ou surgelé à défaut). Ajouter les fruits de mer. Mélanger. Verser dans un plat à four ou une tourtière légèrement huilée et enfourner 45 mn à 180°. Tester la cuisson avec la lame d'un couteau.

 

 

 

 

* GRATIN DE CHOU-FLEUR ET MACARONI A LA BÉCHAMEL MERIDIONALE *

 

 

 

 

Préparer une béchamel méridionale avec 5 c.s. d'huile d'olive et 40 g de farine que vous faites tiédir en mélangeant les deux ingrédients sans cesser de tourner avec une cuillère en bois. Faire épaissir en versant petit à petit ½ litre de lait entier ou ½ écrémé, terminer en ajoutant 20 cl d'eau, saler, poivrer, râper de la noix de muscade et ajouter 30 g d'emmental râpé sur le dessus.

Mettre les macaronis avec le chou-fleur dans un plat à gratin huilé, les recouvrir de la béchamel en saupoudrant 30 g d'emmental sur le dessus. Faire dorer au four à 200° pendant 15/20 mn et servir.

 

 

 

 

* MOELLEUX AU CHOCOLAT *

 

 

 

 

Préchauffer votre four à 150°.

Préparer vos ingrédients pour vous éviter d'en oublier...

Dans un bol 200 g de farine puis dans un autre 50 g de cacao en poudre avec 1 c.c. de bicarbonate de soude.

Dans votre bol mixer casser 4 œufs entiers, ajouter 300 g de sucre de canne et 1 pincée de sel jusqu'à ce que le mélange épaississe un peu. Pendant ce temps chauffer 230 g de beurre au micro-ondes (ou au bain-marie), ajouter 250 g de chocolat noir en morceaux.

Remettre à chauffer 30 s. En répétant 3 fois. Mélanger le beurre et le chocolat à l'aide d'une cuillère et les verser ensuite dans le bol mixer. Mélanger et ajouter en dernier le cacao et le bicarbonate.

Battre au fouet et verser dans un moule à cake de 28 cm de long tapisser d'une feuille de papier sulfurisé. Ajouter 6 demi tranches d'orange confites. Les enfoncer avec un fourchette puis ramener de la pâte par dessus. Cuire 35 mn à 155°.

Laisser refroidir puis démouler sur un plat de service. Conserver filmé au réfrigérateur 12h voire plus. Râper des copeaux de chocolat noir ou blanc avec un épluche légumes sur le dessus.

Découper en tranches et servir.

A noter : peut s'accompagner d'une crème vanille

 

 

 

 

Bonne semaine !

Rédigé par Yves de Saint Jean et Catherine Gilles

Publié dans #menus de Catherine Gilles

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article